Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 16:55

adecats.jpg

 

 REQUALIFICATION DU QUARTIER DE THOUARS3

 

 

 

 

J-3 avant la clôture de la 7ème modification du PLU, peut-être la dernière avant le PLU3.1.

La pétition que vous avez signée ou fait signer doit être incluse dans le registre d'enquête publique
à la mairie de votre choix.

Pour la joindre à toutes les autres, vous pouvez m'appelez au 05 56 37 25 90

Cette pétition a connu un gros succès avec plus de 1000 signatures.

Celle-ci fait suite à la précédente, celle de la 4ème modification du PLU de 2009, qui a été déposée pour une 2ème fois
dans le registre à titre de RAPPEL,

Remerciement à tous les participants

et restez vigilant pour la suite, nous demanderons un référendum si l'avis de la population, le vôtre, n'est pas écouté.

 

Michel Zmirou

 

Partager cet article

Repost 0
Published by TALENCE JOURNAL DAZIBAO - dans URBANISME
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 00:30

 adecats-carre.jpg    

 

 

        

    Bonjour,

Nous attendions tous l'enquête publique concernant la requalification de Thouars. Celle-ci tarde à venir, elle est même compromise par l'attitude bizarre de la CUB qui l'a d'abord votée en conseil de CUB le 26/10/2012 et qui semble aujourd'hui revenir sur ses engagements.

La demande d'étude d'impact faite à la DREAL a été orientée sur les voies à créer en milieu urbain, et la DREAL en a conclu que "pour réaliser 500m de route et un giratoire de 12 mètres", l'étude d'impact n'était pas nécessaire. Cette décision a été prise le 15 mars 2013 et nous avons 2 mois pour le contester.


  Parallèlement, la 7ème modification du PLU bouleverse totalement le quartier de Thouars (en UD-c 2) avec l'apparition d'un zonage d'un genre tout neuf nommé U-Thouars qui redéfinit localement la place Charles de Gaulle avec:

·       une implantation des constructions sans règlementation ! liberté totale pour les promoteurs !

·       une emprise au sol qui passe de 45% à 60%

·       un îlot sud sans aucune norme de stationnement, pourquoi pas 0 !

·       des espaces libres et plantation qui passent de 35% à rien!

·       recul R = 0

·       retrait = 0

·       hauteur de construction max 16 mètres

·       etc...

 

INACCEPTABLE

Nous entrons dans une époque ...

 

Vous vous souvenez que la population était invitée à la concertation; elle s'est déjà prononcée à 3 reprises contre cette requalification de Thouars.
Aujourd'hui, nous lançons cette pétition référendaire pour donner une nouvelle fois la parole aux habitants, afin qu'ils soient écoutés et que leurs droits soient respectés.

 

ADECATS vous invite à signer et à faire signer massivement cette pétition et ce avant le 11/04/2013, date de clôture de la 7ème modification du PLU.

La deuxième pétition concerne les propriétaires de THOUARS lésés par le PLU. Leurs cahiers des charges et règlements associés ont été bannis du PLU. Il est temps qu'il fassent valoir leurs droits.

Nous serons sur le terrain et si vous avez besoin de plus d'info, vous avez un n° ci-après, et d'autres dans le prochain mail.

Pour se procurer la pétition, s'adresser à journaldazibao@wanadoo.fr  

 

Ce dimanche 31 mars, nous serons au Marché fermier de Thouars de 10h à 12h30. Vous pourrez signer la pétition sur place.

 

Bon courage.

Tél: 05 56 37 25 90 pour plus d'infos

 

Michel Zmirou

   

Partager cet article

Repost 0
Published by TALENCE JOURNAL DAZIBAO - dans URBANISME
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 14:28
Chateau Thouars Talence (France, 33) 
 
 
 
  
    REQUALIFICATION DU QUARTIER DE
                           THOUARS
 
           
           le château de Thouars
 
Talençais, Talençaises 
 
Pendant un mois, du 11 mars au 11 avril 2013 inclus se déroule dans la CUB une enquête d’utilité publique qui englobe la dernière phase de requalification Cœur de Thouars pour ce qui concerne Talence, et qui  engage lourdement l’avenir puisque les décisions prises seront incorporées au futur P.L.U.3.1. 
 
Sachez, pour résumer, que ce projet a d’énormes conséquences néfastes pour la qualité de vie de tout le quart Sud-est de la commune :    
 
     -    l’axe majeur de circulation de transit et d’accès à l’échangeur 17 de la rocade serait fermé aux 12 800 véhicules/jour (sans qu’aucune raison valable ne soit invoquée) dans la partie tranchée de la rue Racine et ce flot serait déviée sur la voirie contournant la butte centrale, soit 12 800 au pied de la résidence Acapulco, 18 500 au pied de la résidence Lorenzaccio et au-delà, au pied des résidences Saint Malo et Sylvia puisque la mairie de Talence prévoit de déverser ce tsunami automobile sur l’avenue de Thouars, incapable à son tour d’absorber ses 15 700 véhicules/jour actuels et les 18 500 arrivant par la rue Rimbaud. D’où des déversements collatéraux vers toute la voirie pavillonnaire périphérique par l’intermédiaire de la rue Chateaubriand : hameaux de Russac et Lafitte, rues Verlaine, Bizet et Lafitte, dans le lotissement Maucamps, etc. 
 
     -    cette décision s’accompagne d’autres non moins nuisibles. Il s’agit de supprimer les passerelles piétonnes et végétalisées qui assurent actuellement un double lien : entre les résidences des trois côtés de la butte et le centre commercial, et l’accès au jardin central pour les habitants des immeubles privés de jardins. 
 
Ces deux dispositions constituent une nuisance majeure et très accidentogène en rejetant la circulation piétonne (et notamment des enfants et des personnes à mobilité réduite) au niveau du flot automobile, y compris devant les groupes scolaires Michelet et Ravel. 
 
Avec beaucoup d’autres dispositions malencontreuses, comme de transformer en « route à grande circulation » la future « rue » du centre commercial de l’avenir (quand ?) et qui ont été présentées dans les études de deux spécialistes (M. Tournerie et M. Froment) et dans le rapport du Commissaire enquêteur d’avril 2009, ce projet apparaît comme globalement inacceptable. 
 
A une époque où il est demandé aux citoyens des sacrifices (plus d’impôts pour ceux qui en payent, moins de prestations sociales pour ceux qui y ont droit), investir des sommes considérables (plus de 13 millions d’Euros ?) pour détériorer le cadre de vie de milliers d’habitants n’est pas admissible.    
 
Vous pourrez manifester votre désapprobation, soit en inscrivant vos remarques, à titre individuel ou collectif, sur les registres d’enquête en Mairie ou à la CUB, soit en rencontrant le Commissaire enquêteur  pour un entretien direct en Mairie de Talence le mardi 26 mars de 14h à 16h. 
 
Sachez que désormais une loi de 2010 et une ordonnance de 2012 préviennent que « tout projet concernant un PLU doit tenir compte, non seulement des résultats de l’enquête publique, mais également de l’avis des personnes joint au dossier d’enquête publique ».
 
Enfin, si par malheur, nos légitimes critiques ne recevaient pas un accueil favorable, vous disposerez d’une session de rattrapage lors des prochaines élections municipales en exigeant des candidats, quelle que soit leur couleur politique, une prise de position claire pour ou contre ce projet municipal et communautaire.
 
Au nom des groupes participant à la concertation préalable (novembre 2011 – juillet 2012) et qui tiennent à disposition de chacun des informations détaillées.  
 
Informations :       
Tél. 0556807827 – 0556801746 
Adresse courriel : w.garrigoux@wanadoo.fr                                               
 
Roland Froment
       

L’information citoyenne, c’est comme une flamme, plus on la partage, plus elle éclaire ! 

        

Partager cet article

Repost 0
Published by TALENCE JOURNAL DAZIBAO - dans URBANISME
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 21:16
adecats.jpg
  
         
  LES TRIBUNES TALENÇAISES D'ADECATS
 
 
 
L’association ADECATS a décidé de publier périodiquement des textes, des commentaires, des contributions sur les évènements qui jalonnent la vie des habitants de notre ville de Talence. Ces interventions permettront aux citoyens d’y voir plus clair et de s’impliquer dans l’avenir de la cité. Il est nécessaire qu’ils soient informés au plus près et pas seulement par le canal des médias officiels trop souvent déficients (presse locale) et partisans (presse municipale).
Mieux informés, les Talençais pourront affiner leur appréciation et agir en conséquence.
Pour inaugurer ce cycle de morceaux choisis, Christian Barroyer propose une première réaction après avoir assisté au Conseil municipal du 17 janvier 2013.
CM1.2013  Densifions d’abord, on verra plus tard pour le reste…
Réunion PLU 3.1 pour Talence du 16 janvier - Conseil municipal talençais du 17 janvier 2013
Si les dernières réunions publiques tenues depuis quelques mois mettent en évidence le doute des habitants de la CUB vis-à-vis de l’objectif d’une métropole d’un million d’habitants, ce sont bien l’obstination, l’autosatisfaction et le dédain qui dominent du côté des élus régionaux, communautaires ou municipaux.
La densification urbaine à tout prix (sans jeu de mot), sans concertation, sans étude d’impact, sans prise en compte de la saturation des infrastructures, moyens et réseaux de desserte existants semble bien devenue le maître mot des décideurs locaux de cette nouvelle décennie.
Densifions d’abord, on verra plus tard pour le reste … la suite ici :

L’information citoyenne, c’est comme une flamme, plus on la partage, plus elle éclaire !

Partager cet article

Repost 0
Published by TALENCE JOURNAL DAZIBAO - dans ASSOCIATIONS CITOYENNES TALENCE
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 19:57

pollution-0218

  

       

    POLLUTION DE L'AIR ET PROXIMITE DES    

         VOIES DE CIRCULATION A TALENCE

 

 

 

 


Cet article d'un médecin pour informer et faire prendre conscience de l'importance, pour notre santé, de l'air que nous respirons.

Cet article démontre un des méfaits résultant de plusieurs phénomènes surajoutés : la densification urbaine outrancière + la multiplication de résidences surélevées + l'augmentation inévitable de la circulation autoroutière.
Les couloirs routiers ainsi créés deviennent des pièges empoisonnés invisibles pour les usagers qui les fréquentent.
 
Voici un article éloquent du journal Sud-Ouest :
Vous trouverez en page 1 col de gauche du blog Dazibao des infos utiles sur les pics de pollution à Talence.

Si vous êtes sur le Cours Gambetta ou sur le Cours de la Libération, ou encore sur une rue où il y a de la circulation automobile - et si vous êtes attentif aux odeurs - vous ne manquerez pas de noter que ce sont les odeurs de gaz d'échappement qui dominent très largement les autres odeurs.

On ne sent plus les fleurs, l'herbe coupée - quand il y en a - et d'autres bonnes odeurs que l'on peut retrouver à la campagne.

Dans ces circonstances, pour ce qui me concerne, je ne peux alors m'empêcher d'imaginer les particules en suspension dans l'air et les autres toxiques pénétrant dans mes poumons puis pénétrant ensuite pour certaines des particules - les plus fines - plus profondément dans mon organisme à travers les poumons.

Je sais aussi que d'après les très nombreuses observations médicales ce n'est pas bon pour ma santé et que cela accroît avec certitude mes risques de tomber malade, voire de mourir un peu plus tôt.

L'exposition au trafic routier est le plus fréquent déclencheur des infarctus du myocarde (elle passe même avant l'exercice physique qui est pourtant la cause la plus connue et apprise à tous les étudiants en médecine et cardiologues)

http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736%2810%2962296-9/fulltext

 

Quels sont les principaux polluants de l'air nocifs pour notre santé émis en particulier par la circulation automobile ?

1) Ce sont tout d'abord les « particules en suspension dans l'air » appelées « PM 10 » (appelées ainsi car leur diamètre est inférieur à un millionième de mètre (10 micromètres). Elles sont suffisamment fines pour rester en suspension dans l'air et ne pas tomber au sol. Dans ce groupe des particules
en suspension dans l'air, il y a les « particules fines » ou « PM 2,5 », de diamètre inférieur à 2,5 micromètres qui s'enfoncent profondément dans les poumons. Des particules encore plus fines peuvent pénétrer dans la circulation sanguine à travers les poumons.

Les particules en suspension dans l'air ont plus d'effet sur la santé que tout autre polluant. Les « fines » sont les plus dangereuses. Elles entraînent la mort prématurée de 800 000 personnes dans le monde chaque année et c'est la 13ème cause de mortalité.
Leurs effets sur la santé sont : augmentation des pathologies cardiovasculaires, respiratoires et des cancers pulmonaires (OMS, 2011).

Il faut diminuer le plus possible la concentration des particules en suspension dans l'air car on n'a pas déterminé de seuil de concentration en dessous duquel elles ne seraient pas nocives. Dans l'agglomération bordelaise, on peut considérer que leur concentration (20 à 30 microgrammes par m3 en moyenne annuelle, plus élevée en proximité automobile - AIRAQ -) abaisse en moyenne d'environ 1 an à 2 ans l'espérance de vie moyenne au minimum.

http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMsa0805646

Plus pour ceux habitants à proximité de la circulation. A une concentration de particules en suspension dans l'air de 27 microgrammes par m3, AIRAQ dit néanmoins que l'air est bon (indice 4), et de 28 à 34, il dit qu'il est moyen (indice 5) alors qu'il y a déjà des effets sur l'espérance de vie.

Talence a encore eu le 31 octobre 2012 - une fois de plus - le triste record de l'agglomération bordelaise du taux de particules fines en station urbaine éloignée de la circulation: 55 microgrammes par m3 !

On peut évaluer l'exposition en zone de proximité automobile ce jour-là à au minimum 75 microgramme par m3.

http://www.airaq.asso.fr/fileadmin/user_upload/fichiers/actualites/SIR%20PM%20BDX%2031%20OCT%202012.pdf

   

2) Un autre polluant est aussi l'ozone (03). Il ne faut pas confondre l'ozone de la couche protectrice dans la haute atmosphère avec celui qu'on retrouve au niveau du sol. Au niveau du sol, l'ozone se forme par réaction entre divers polluants émis en particulier par les véhicules sous l'influence du rayonnement solaire (réaction photochimique), et c'est pourquoi sa concentration augmente dans les périodes ensoleillées.

A des concentrations trop élevées, il entraîne des problèmes respiratoires : crises d'asthme, maladies respiratoires, etc.

Plusieurs études européennes ont montré un accroissement de la mortalité quotidienne de 0,3 % et des maladies cardiaques de 0,4 % pour chaque augmentation de 10 microgramme/m3 de la concentration en ozone (OMS, 2011).

Sur l'agglomération bordelaise, la concentration est de 60 microgrammes/m3 en moyenne depuis des années (AIRAQ).

3) Il y a aussi le dioxyde d'azote ou NO2.
Les études épidémiologiques ont montré que les symptômes bronchitiques chez l'enfant asthmatique augmentent avec une exposition de longue durée au NO2 ; avec les concentrations actuellement observées dans les villes d'Europe ou d'Amérique du Nord, il y a une diminution de la fonction pulmonaire (OMS, 2011).
Dans l'agglomération bordelaise, les stations de mesure de proximité automobile mesurent entre 35 et 40 microgrammes/m3 en moyenne annuelle (AIRAQ)

4) Je citerai enfin le dioxyde de soufre (SO2).
Il affecte le système respiratoire (inflammation, toux, etc.), et entraîne aussi exacerbation de l'asthme, bronchites chroniques, sensibilisation aux infections respiratoires par exemple. Le nombre des admissions à l'hôpital pour des pathologies cardiaques et la mortalité augmentent les jours de fortes concentrations de SO2 (OMS, 2011). La réaction avec l'eau du SO2 est à l'origine des pluies acides à l'origine de phénomènes de déforestation (OMS, 2011).

Dans l'agglomération bordelaise, il n'est pas en concentration élevée (AIRAQ).

Ouf, au moins, il y en a un mais cela ne rend pas les autres moins dangereux.

5) AIRAQ et de nombreuses autres publications ajoutent à cette liste de polluants d'autres polluants dangereux : benzène, toluène, métaux lourds, etc., mais je ne les détaille pas ici.

Il est clair que pour des raisons de santé publique, il faut faire le maximum pour diminuer la quantité de ces polluants dans notre environnement, en particulier pour les habitants proches - jusqu'à quelques centaines de mètres (OMS, 2005) - des voies de circulation qui sont très exposés et dont la santé pâtit particulièrement.

Pensons aussi aux enfants des écoles proches des voies de circulation automobile impactés.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed?term=cakmak%20mahmud%202012
 

 

Prenez une grande inspiration maintenant mais allez à la campagne pour prendre cette grande respiration. Allez y aussi pour vous rappeler l'odeur des fleurs, de l'herbe coupée et ne pensez plus à votre santé.  

 
Mieux informés, nous pourrons mieux agir.
François Abalan, médecin

NOTES :

OMS : Organisation Mondiale de la Santé
http://www.who.int/topics/air_pollution/fr/
AIRAQ : AIRAQ - Atmo Aquitaine - Surveillance de la qualité de l'Air en Aquitain         http://www.airaq.asso.fr/
 
Wikipédia a un bon article sur les particules fines et d'autres polluants                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Particules_en_suspension

Je n'ai pas détaillé ici les dizaines de milliers d'articles médicaux de bonne qualité rapportant les méfaits de la pollution de l'air ; leur nombre augmente tous les ans : de 300 publiés en 1991, on est passé à 3000 publiés en 2011 !

L’information citoyenne, c’est comme une flamme, plus on la partage, plus elle éclaire !      

   

Partager cet article

Repost 0
Published by TALENCE JOURNAL DAZIBAO - dans URBANISME
commenter cet article
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 13:31

gare Médoquine - allégée

 

 

 

 

 

 

 

          A TALENCE MÉDOQUINE,

 

         

        QUE VEUT FAIRE LA MAIRIE ?

 

 

 

 

 

 

  Le 27 juillet 2007, SAFRAN Immobilier dépose à la Mairie une demande de permis de construire (enregistrée sous le N° PC 07-Z-1076) 3 bâtiments (160 logements collectifs) sur un terrain sis 13 impasse Peybouquey (les terrains au dessus de la gare de la Médoquine). La Mairie instruit le dossier et l’adresse à la CUB.

  Le 2 janvier 2008, la CUB émet un avis défavorable.

« en considérant que le projet présenté n’est pas conforme aux dispositions de l’orientation d’aménagement C34 figurant au PLU concernant le quartier de la gare de la Médoquine du fait qu’il ne garantit pas une accessibilité suffisante pour les modes de transport intermodaux depuis la voie du Haut Brion et par l’impasse Peybouquey. » La CUB fait donc appliquer le périmètre de gel prévu dans l’orientation C34.

  Le 21 mars 2008, par arrêté N° 419, la Mairie de Talence refuse le permis de construire à SAFRAN.

  Dans le N° 10 de juin 2009 de DAZIBAO, l’article « A quand une gare à la Médoquine » décrit les installations de la gare et propose la création d’un pôle multimodal. Cet article donne des idées à la Mairie et fin 2009 :

    Elle demande à la CUB d’inscrire dans la 5ème modification du PLU la suppression du périmètre de gel prévu sur les terrains au-dessus de la gare.

    Elle propose au Conseil communal Nord de créer l’atelier d’urbanisme Peybouquey car « ce quartier est un quartier d’avenir, un lieu de projet car il existe de nombreux espaces disponibles : un lieu où la ville souhaite un développement raisonné alliant qualité urbaine et architecturale ... pour une ville plus attentive à ses habitants ».

Que de bonnes intentions !!!

  Lors du Conseil communal NORD du 25 mars 2010, le représentant de RFF est venu expliquer la fermeture du trafic de la ligne de ceinture pendant les travaux de renouvellement de voie du 29 mars 2010 au 9 septembre 2010.

Il est demandé au représentant RFF si c’est pour rouvrir la gare. Aucune réponse.

  Après 9 séances de travail, l’atelier d’urbanisme Peybouquey propose 3 scénarios d’aménagement du quartier le 14 juin 2010 au Conseil communal Nord et le 8 novembre 2010 au Conseil municipal.

  L’enquête publique concernant la 5ème modification se déroule du 6 avril 2010 au 7 mai 2010. Sous la référence Ta 06 est inscrite la suppression du périmètre de gel et l’inscription d’une servitude de localisation pour un pôle intermodal (cela fait suite à la demande de la Mairie : voir ci-dessus).  Le groupe « Ecologie – les Verts » émet un avis défavorable dans le registre d’enquête. Au vu de cet avis, le Commissaire enquêteur interroge la CUB qui s’aligne sur la demande de la Mairie. Le Commissaire enquêteur émet donc un avis favorable à cette modification qui sera votée par la Mairie puis par le Conseil de CUB le 29 mars 2011.

  Le 26 avril 2011, lors du Conseil Communal NORD, 3 projets d’aménagement sont présentés et notamment un projet de construire 160 logements sur 3 îlots. Le 16 mai 2011, une demande de permis d’aménager au 13 impasse Peybouquey est déposée en Mairie en vue de construire sur 3 îlots 160 logements. La Mairie instruit le dossier. Le périmètre de gel ayant été supprimé lors de la 5ème modification le 29 mars 2011, la CUB délivre un avis favorable et la Mairie délivre le 29 juillet 2011 le permis d’aménager.

Bien entendu, tout le monde aura compris que c’est par le plus grand des hasards que le projet de 2007 dessiné par le cabinet d’architecte DUPUY-SCHOELL et comprenant 3 bâtiments et 160 logements collectifs est devenu le projet d’aménager 3 îlots et 160 logements à la même adresse 13 impasse Peybouquey sur les mêmes parcelles. Ce permis d’aménager ne garantit plus une accessibilité suffisante pour les modes de transport intermodaux. Oubliées les bonnes intentions !!!

  Le 20 octobre 2011, Manifestation du CTDSP devant la gare de Talence Médoquine lors de laquelle le Maire est vivement interpellé sur les carences de la Mairie.

  Le 28 octobre 2011, le Maire écrit au Président de la CUB. Après avoir situé la gare de la Médoquine sur le tracé de la seule ligne de la ceinture ferroviaire (et donc omis la ligne vers Arcachon et le Sud Aquitaine) le Maire demande au Président de la CUB « de solliciter le Conseil Régional afin que des études préliminaires dont l’objectif serait la réalisation d’un pôle d’échanges à la gare de la Médoquine puissent être engagées ». Copie de cette demande est adressée au Président du Conseil Régional.

Cette timide demande officielle intervient 4 ans après la réalisation de l’essentiel des installations (et notamment du pont de la Mission Haut Brion sur lequel passent les bus).

  A partir du 21 novembre et jusqu’au 21 décembre 2011 se déroule l’enquête publique concernant la 6ème modification du PLU. Bien évidemment, la création d’un pôle d’échanges à la Médoquine ne figure pas dans cette 6ème modification.

Par contre, y figure la création de pôles d’échanges à Le Bouscat/Bruges route du Médoc, Pessac Alouette, Bègles, Blanquefort, Bruges Terrefort, Bruges La Vache, Cracovie, Bordeaux Pins Francs, Caudéran Mérignac parce que les Maires des communes concernées ont demandé la création de pôles d’échanges alors qu’ils n’ont pas encore les lignes de Tramway ou de bus. C’EST TOUTE LA DIFFÉRENCE AVEC TALENCE.

  Le 16 décembre 2011, le projet d’aménagement d’un pôle d’échange est inséré dans le registre d’enquête de la Mairie. Ce projet est appuyé par 873 pétitionnaires. Il est notamment demandé le rétablissement du périmètre de gel supprimé lors de la 5ème modification.

   En janvier 2012, la Commission d’enquête fournit ses conclusions. Elle déclare le projet digne d’intérêt, invite la CUB à l’étudier, attire l’attention des décideurs Région, RFF, CUB, Commune, etc.  sur un problème ayant fait l’objet d’une démarche collective très forte.

   Lors de la 1ère réunion de concertation du PLU 3-1, les talençais renouvellent les demandes inscrites au registre d’enquête de la Mairie.

    Le 28 février 2012, une pétition en ligne  pour la création du pôle d’échange de Talence Médoquine. A ce jour, 900 personnes ont signé. Aucun élu de la majorité ne l’a signée.

   Le 20 mars 2012 paraît dans le journal Sud-Ouest l’article « Pour une gare et un pôle et la tenue d’une réunion publique le 21 mars à 18h30 à la salle Mozart. Le 21 mars 2012, 200 personnes intéressées par le projet se sont déplacées salle Mozart. Aucun élu de la majorité municipale n’a daigné se déplacer. Ne lisent-ils pas le Sud-Ouest ou ne sont-ils pas intéressés par le projet ?

   Le 25 mai 2012, Mr Alain Dareys, membre de droit du Conseil communal OUEST désigné par le Conseil Municipal, adresse aux 4 Présidents des Conseils communaux une demande de tenue d’un Conseil communal pluriel pour traiter de la création du pôle d’échange de Talence Médoquine. 30 talençais cosignent cette lettre.

  Le 27 mai 2012, le N° 16 de DAZIBAO titre : « Création du pôle multimodal ».

  Début septembre 2012, sans réponse ni accusé de réception à la lettre expédiée, Mr Alain Dareys renouvelle son courrier aux 4 Présidents des Conseils communaux.

  Début octobre 2012 Mr Cazabonne répond à la lettre adressée le 25 mai aux 4 Présidents des Conseils communaux que la réunion se tiendra le 18 octobre 2012 à 19h00 à la salle Mauriac.

  Le 18 octobre 2012, le projet est exposé à 150 personnes en présence (ENFIN) de Mr le Maire et de quelques élus de la majorité municipale. Après la présentation du Diaporama, Mr Alain Dareys demande officiellement à Mr le Maire de s’engager sur 3 points :

           inscription au PLU, premièrement d’un pôle multimodal et deuxièmement d’une servitude d’intérêt  général prenant en compte la totalité du projet (donc le rétablissement du périmètre de gel).

           demander l’arrêt des TER sur les 2 lignes.

Concernant le périmètre de gel, Mr le Maire a déclaré en séance qu’il pensait qu’une bande de terrain avait été conservée et a demandé à Mr Jestin de confirmer. Lors de la suppression du périmètre de gel, aucune bande de terrain n’a été conservée, comme l’atteste la réponse de la CUB à la Commission lors de la 5ème modification : « Le projet de pôle intermodal devra être réalisé sur la partie basse ». Comme l’a précisé Mr Suys en séance, le pôle d’échanges présenté le 18 octobre 2012 est plus important que celui demandé par le Maire le 28 octobre 2011 puisqu’il prévoit l’arrêt des trains sur les 2 lignes et qu’il est donc nécessaire de rétablir ce périmètre de gel pour garantir l’accessibilité aux modes de transport intermodaux vers la voie du Haut-Brion et l’impasse Peybouquey.

  Depuis le 16 décembre 2011, date à laquelle le projet d’aménagement d’un pôle d’échange et le rétablissement du périmètre de gel ont été demandés par 873 pétitionnaires dans le registre d’enquête de la Mairie, la modification du PLU n’a toujours pas été demandée à la CUB par la Mairie.

  Si la Mairie a bien anticipé pour que le permis d’aménager soit déposé peu de temps après la 5ème modification du PLU, elle est beaucoup moins réactive pour le rétablissement du périmètre de gel indispensable pour réaliser le pôle multimodal mais s’opposant à la construction de 160 logements telle qu’elle est projetée.

La délibération n’a aucun sens  tant que la Mairie n’a pas fait les demandes indispensables à sa réalisation.

Germain Suys

Partager cet article

Repost 0
Published by TALENCE JOURNAL DAZIBAO - dans GARE TALENCE MEDOQUINE
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 20:06
      RÉOUVERTURE DE LA GARE DE TALENCE MÉDOQUINE ET CRÉATION D’UN PÔLE MULTIMODAL
   Ce projet révolutionnera les transports à Talence, Gradignan, Bordeaux CUB, le bassin et tout le Médoc et le département
     
gare Médoquine - allégée       médoquine
Le projet sous forme d'un diaporama a été présenté à la salle F. Mauriac, Talence, le 18 octobre 2012 par le CTDSP.
 
Vous trouverez le CR de la réunion par le journal Sud-Ouest ici:
1° La version intégrale du diaporama.
2° Les commentaires explicatifs qui vont avec pour tout comprendre.
 
Vous trouverez la pétition en ligne en faveur de la Médoquine (tjrs et encore un bon moyen de pression): http://www.petitionpublique.fr/PeticaoListaSignatarios.aspx?pi=P2012N21118
Suivez notre action avec application et merci de l'amplifier en la faisant connaître.

      L’information citoyenne, c’est comme une flamme, plus on la partage, plus elle éclaire !

                     

Partager cet article

Repost 0
Published by TALENCE JOURNAL DAZIBAO - dans GARE TALENCE MEDOQUINE
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 12:47

GARE DE LA MÉDOQUINE : LE COMBAT CONTINUE

Notre projet pour la création d'un pôle multimodal à la gare de Talence Médoquine concerne les habitants de Talence, de la CUB, du  département, voire de la région.     Rien que ça ! ...

Aujourd’hui, toutes les actions publiques entreprises par le Comité Talençais de Défense des Services Publics (rassemblements, pétitions, courriers, et réunions multiples) ont permis enfin de créer une synergie avec tous les acteurs politiques de la commune autour de ce combat.

Nos demandes de prises de position et d’actions ont abouti à la création d’un «groupe de pression» regroupant le Maire de Talence et les élus de la majorité, les élus de l’opposition, le CTDSP et plus largement tous les citoyens qui soutiennent le projet.

 

Suite à différentes demandes en conseil municipal, et devant le sérieux du travail du comité concernant le projet de pôle multimodal présenté à la salle Mozart au mois de mars dernier, une réunion s’est tenue récemment en Mairie. Il s’agissait d’échanger nos informations et discuter les actions entreprises par les uns et les autres, pour planifier de façon concertée celles qui doivent nous permettre de nous faire entendre par les autorités compétentes : les présidents de la région et de la CUB.

 

La demande faite le 25 mai 2012 par 33 Talençais, d’organiser une grande réunion publique des quatre conseils communaux, même si elle n’a pas encore reçu de réponse officielle, semble avoir été entendue par le Maire. Elle marquera en septembre notre rentrée combative pour la réouverture de la gare de la Médoquine, l’arrêt des trains, la création d'un pôle multimodal et la sauvegarde des services publics !

 

le Comité Talençais de Défense des Services Publics.

Partager cet article

Repost 0
Published by TALENCE JOURNAL DAZIBAO - dans GARE TALENCE MEDOQUINE
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 23:09
LE JOURNAL DAZIBAO N° 16 EST MAINTENANT EN LIGNE AUX YEUX DE TOUS SAUF CEUX QUI ONT DECIDE DE NE PAS VOIR
CLIQUEZ SUR LES 3 SINGES 
Image5.jpg                                    Image5.jpg                  
 
                      BONNE LECTURE                   
 
 

Pour comprendre notre démarche et pouvoir participer à la réussite du projet de création d'un pôle multimodal à la gare Médoquine, il est nécessaire d'aller sur le site: http://gsuys.free.fr/ 
Vous y lirez 3 documents concernant la démocratie de concertation à Talence.    

>> L'article sur Talence CitéMag de Mai 2012 :"Favoriser les outils de la participation pour une démocratie durable"

>> la lettre à l'attention des 4 Présidents de Conseils Communaux

>> la Charte des Conseils de Quartier (dits Conseils Communaux à Talence)

Programmation d'une réunion mixte des 4 Conseils Communaux ayant pour thème la création d'un pôle multimodal à la gare de Talence Médoquine.
Chiche a dit le Maire ???

Partager cet article

Repost 0
Published by TALENCE JOURNAL DAZIBAO - dans GARE TALENCE MEDOQUINE
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 11:25

CREATION D'UN PÔLE MULTIMODAL A LA GARE DE TALENCE MEDOQUINE

 

Image1

  LES TALENCAIS NE VEULENT PLUS REGARDER LES TRAINS  PASSER SANS S'ARRÊTER !!  


La lettre ci-dessous et en PJ a été envoyée ce vendredi 25 mai 2012 aux 4 présidents de Conseils communaux de Talence.

 

Elle permettra la programmation d'une réunion dans une grande salle où pour la première fois le sujet de la gare Médoquine pourra être débattu entre les instances municipales et les habitants.

 

C'est en effet très étonnant que ce dossier qui intéresse tant de monde, à Talence et au delà, n'ait jamais été proposé (pour une concertation participative) aux habitants d'une commune qui veut « favoriser les outils de la participation pour une démocratie durable » et où « la mobilisation de chacun reste déterminante... », selon les termes employés dans la tribune libre de la majorité municipale du CITEMAG de Mai 2012.

 

Nous espérons que vous répondrez à cette attente et que vous vous mobiliserez lors de cette grande réunion.

 

Lorsque la mairie aura donné son aval, nous vous en communiquerons le lieu et la date ici, dans le blog dazibao.talence.    

 


Alain DAREYS

Membre du Conseil Communal Ouest

13, Allée des Peupliers

33400 Talence

Tél. 06 19 53 04 93

 

 

                                                                                                          Talence, le 25 mai 2012

 

 

                                                 Me Denon-Birot, Présidente du Conseil communal Est

                                                 Me Lutreau-Chaveron, Présidente du Conseil communal Nord

                                                 M Sebton, Président du Conseil communal Sud

                                                 M Castex, Président du Conseil communal Ouest

                                                 Hôtel de ville, rue du professeur Arnozan

 

 

 

 

objet : programmation d’une réunion mixte des 4 Conseils communaux ayant pour thème la création d’un pôle multimodal à la gare Talence Médoquine.

 

 

Madame, Monsieur,

 

La mission des Conseils communaux étant de favoriser la participation du plus grand nombre d’habitants aux décisions municipales, nous vous demandons de programmer une réunion des 4 Conseils communaux pour débattre sur le thème de la création d’un pôle multimodal à la gare de Talence Médoquine.

Ce dossier, nous en avons fait l’expérience, intéresse un très grand nombre de talençais qui désirent ce débat et nous nous proposons de présenter ce projet lors d'une réunion mixte des 4 Conseils Communaux à laquelle le plus grand nombre de Talençais pourraient participer.

 

En espérant une réponse favorable, veuillez recevoir Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

 

 

                                                                                              Alain DAREYS    

 

Cosignataires : François Abalan, Christian Barroyer, Philippe Boullet, Alain Brocard, Cécile Brocard, Patrick Brosse, Jacques Claus, Graziella Danguy, Alain Dareys, Andréa Ducasse, Pierre-Alain Ducasse, Cyril Dutech, Jean-louis Farguès,  Nicole Gayet, Joseph Goua de Baix, Michèle Goua de Baix, Armand Guérin, Catherine Joanlanne, Lucie Lafaille, Renée Mathieu, Alain Muraine, Patricia Panin, Monique Prost, Jean Prost, René Rampnoux, Daniel Rey, Marie Ringeade, Marie-Claude Saliceti, Germain Suys, Josette Touzet, Michel Trouilloud, Claire Zanotti.

Partager cet article

Repost 0
Published by TALENCE JOURNAL DAZIBAO - dans GARE TALENCE MEDOQUINE
commenter cet article

Morceaux choisis

Le Collectif Citoyen Talençais

Le Collectif Citoyen Talençais et les Municipales de Mars 2014 -  confer le Dazibao n° 20

Quinze ans d’engagements, de combats de citoyens qui ont voulu « se mêler de ce qui les regarde », c’est-à-dire de la vie de leur commune, et ceci au-delà des échéances électorales.

Des citoyens organisés en associations, pour s’opposer à des projets néfastes pour la commune, comme la destruction du patrimoine architectural et végétal communal (école Joliot-Curie, maison Labro, parc Sourreilh, bois Lafitte, prairie Bel Air ...), pour demander une vraie politique en matière de déplacements doux (pont St Marie, vélos...), contre la malbouffe et les passe-droit (Mac Do), pour sauvegarder l’école maternelle Picasso, pour exiger une offre de logements variée et arrêter la densification galopante via des projets immobiliers profitant d’abord aux promoteurs.

En 2002 ils ont créé des Conseils de quartier, un réseau inter associatif d’information et d’échange la CoorCiTal, et un journal citoyen, Dazibao.

Ce combat et cet engagement associatif, ont abouti à la création du Collectif Citoyen Talençais avant les élections municipales de 2008. Nous avons proposé notre plate forme et nos idées en matière de services publics de proximité, de déplacement, de logement, d’équipement collectif, de démocratie participative associant l’expertise et le diagnostic des citoyens au pouvoir représentatif...

Notre conseillère municipale, Petra Rosay, a porté ces idées au sein de l’opposition de gauche pendant ces six dernières années.

Aujourd’hui, face à la liste de droite dirigée par A. Cazabonne, la gauche n’a pas réalisé l’unité. Le CCT, refusant d’ajouter à la confusion, tient cependant, à travers ce journal, à contribuer à la nécessaire alternance.

Pour les élections de 2014, il va de soi que nous souhaitons toujours la sortie des sortants : qu’ils partent avec leurs amis promoteurs, leur clientélisme, leurs consultations bidons… 30 ans ça suffit! Il faut une alternance à Talence, le renouvellement infini des mandats facilite la corruption et la professionnalisation de la politique, tout le contraire de ce que nous revendiquons.

Le collectif citoyen remet en débat ses propositions pour Talence. Il continuera à jouer son rôle en défendant ses propositions quels que soient les vainqueurs de l’élection par l’information, l’éducation, la mobilisation. Il sera avec les Talençais qui veulent développer le bien être collectif.

30 ans ça suffit !  Profession, homme politique. Trente ans de pouvoir, dans la même majorité municipale de droite, sans partage, sans alternance, depuis 1983. Trois mandats de Maire, 1995-2001, 2001-2008, 2008-2014, c’est aussi cela le cumul des mandats, le cumul dans le temps.

Six ans, le mandat électif le plus long de nos institutions républicaines avec celui des sénateurs, une éternité lorsqu’on le triple.

Le pouvoir très étendu d’un Maire, « un roi en son royaume » déterminant pour notre vie locale, notre quotidien, notre environnement.

Le pouvoir d’un patron de majorité, qui vous assure 80% des sièges au conseil municipal si peu que vous ayez une majorité dans les urnes, qui vous permet de gouverner pratiquement sans contrepouvoir.

On peut rêver mieux pour une démocratie moderne surtout lorsqu’elle est locale.

« Une ville c’est un laboratoire de la démocratie et du vivre ensemble » dit notre bon Maire, oui mais sans changer le patron, juste en faisant tourner les citoyens dans leurs tourniquets !

Durer.

Durer en politique c’est un objectif qui  finit par devenir une obsession, une maladie qui vide de son sens la démocratie, qui se nourrit de clientélisme, de copinage et de réseaux. Chez nous à Talence c’est M. Chamakh, footballeur et bâtisseur, ce sont les 600 000 Euros de subvention municipale pour l’Ecole des sports motorisés, les permis de construire à gogo pour quelques promoteurs immobiliers qui ont rempli notre commune d’immeubles de 5 étages et demi et de résidences hôtelières...

Durer en politique c’est aussi finir par ultra personnaliser la fonction, imposer ses vues, se complaire dans l’absence de débat contradictoire et démocratique.

Durer en politique, c’est faire  de la commune, son domaine, son territoire, son fief, conçu par vous, selon vos goûts, les administrés devant s’adapter.

Changer.

Changer c’est casser les réseaux constitués au long cours et ça fait un bien fou à la démocratie et aux citoyens.

Faisons un geste pour la démocratie locale, Talence a vraiment besoin d’alternance.

30 ans ya basta !          

Café philo Citoyen Talençais

la 3ème tribune citoyenne de Talence

Vous recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres le « CITÉ MAGAZINE » de la Mairie de Talence et vous pouvez y lire en dernière page deux tribunes libres, celle des élus de la gauche talençaise jouxtant celle des élus du groupe majoritaire. Ces derniers, disposant de la version adverse plusieurs jours avant de rédiger la leur, peuvent donc répondre sur la même page sans crainte d’être contredits, assurés d’avoir le dernier mot. Maintenant, vous trouverez sur le blog du « Journal Dazibao », chaque fois que cela sera nécessaire, une « 3ème tribune libre citoyenne » qui remettra les Talençais dans le rôle d'arbitre, comme il se doit en toute bonne démocratie.

Tribune libre citoyenne d'Octobre 2013

Tribune libre du CCT de Mai 2012.

 

 

 

 

La démocratie

" La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l'urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s'abstenir, se taire pendant cinq ou sept ans. (...)

La démocratie n'est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n'y a pas de démocratie si le peuple n'est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels "

Pierre Mendès-France ( la république moderne 1962 )